Faire de l’industrie de la beauté un acteur clé du Métavers

Il semble évident de penser au secteur de la Fashion lorsqu’on parle d’activations métavers et de négliger le secteur de la beauté. C’est tout à fait vrai, car nous avons l’habitude de ressentir l’influence des marques de beauté davantage sur les plateformes de médias sociaux web2. Malgré quelques expériences NFT exceptionnelles proposées par quelques marques de beauté, elles ont encore du mal à prendre de l’avance sur les marques de mode. Toutefois, grâce à certains éléments clés, le secteur de la beauté peut faire la différence dans ces espaces virtuels partagés et décentralisés. Les métavers sont des lieux où les marques de beauté peuvent explorer des possibilités infinies pour créer des connexions entre la réalité et le numérique.

L’industrie de la beauté qui rayonne dans les métavers peut sembler irréaliste…

Alors que les marques de mode ont ouvert la voie dans le métavers grâce à d’incroyables activations et à des vêtements et accessoires exclusifs, le secteur de la beauté tente toujours de s’imposer dans cet espace virtuel, bloqué par plusieurs obstacles. La première est le manque de réalisme des avatars et le fait que ces espaces numériques sont encore en développement. Un autre obstacle est d’imaginer un avatar se maquiller pour améliorer son apparence comme sur un vrai visage. Un utilisateur trouvera inutile d’appliquer des rouges à lèvres ou des crèmes hydratantes pour les avatars dans le métaverse.

Au contraire, il peut être plus amusant de porter un sac Gucci ou des baskets Nike dans Roblox ou dans le jeu Fortnite. Fournir du maquillage via la réalité augmentée ou l’affichage ne sera pas suffisant pour une marque de produits de beauté. Ces entreprises devront probablement attendre des stratégies plus claires dans ces espaces virtuels avant de lancer des activations ou de faire des investissements.

L’industrie de la beauté tente de s’adapter à l’ère numérique, et pour l’instant, le métavers peut sembler être un espace difficile. Cependant, l’intérêt pour une marque de beauté d’entrer dans les espaces virtuels n’est pas seulement de reproduire des produits de maquillage ou de soin dans le métaverse, mais plutôt de créer des expériences et d’utiliser l’affect pour capter l’attention de l’utilisateur. Dans le métavers, le message est aussi important, sinon plus, que les actifs numériques que la marque peut fournir à ses utilisateurs.

Mais le secteur de la beauté peut encore se faire un nom dans le métavers

Le secteur de la beauté peut être un acteur clé du métavers. Alors que d’autres secteurs, comme le Retail et la Fashion adoptent les technologies immersives, la beauté est l’un des rares secteurs à avoir à la fois un intérêt marqué et un investissement financier substantiel dans les technologies immersives. En fait, 60 % des milléniaux sont prêts à se procurer les produits qu’ils ont physiquement dans des espaces virtuels. Les baby-boomers ne font pas exception à la règle, puisqu’ils sont intéressés par les conseils ou les tutoriels des magnats de la beauté dans les mondes virtuels.

Le métavers est encore en construction. Mais en attendant, les marques de produits de beauté ont la possibilité d’expérimenter des moyens de créer des expériences immersives uniques dans les métavers, qu’il s’agisse de jeux ou de réalités mixtes. Ces expériences peuvent aller de l’offre d’actifs numériques dans le métavers débloquant des avantages tels qu’une promotion à vie au simple fait de donner sa voix pour soutenir une cause. L’industrie de la beauté est l’exemple parfait de la façon dont les nouvelles technologies peuvent transformer une industrie établie et perturber le statu quo. Les technologies émergentes comme la réalité augmentée ou la réalité virtuelle ont été utilisées pour améliorer l’expérience du client, accroître la notoriété de la marque et engager le public cible de manière inédite. Cependant, l’intérêt est d’aller au-delà de ce que ces grandes technologies ont à offrir.

Dans le métavers, un maquillage est aussi un wearable

Les wearables sont essentiellement des vêtements qu’un avatar peut porter dans le métavers. Il peut s’agir d’accessoires tels que des sacs, des bijoux ou un chapeau. Généralement, ces wearables sont associés à ce que nous appelons des « skins » dans le proto-métavers comme Fortnite par exemple. Ces vêtements sont des objets très esthétiques que les joueurs peuvent obtenir en débloquant des niveaux ou des défis, ou simplement en les achetant dans la boutique du jeu. En ce qui concerne le maquillage, il peut tout à fait prendre la forme d’un wearable aussi, car c’est un objet qui donne un autre look à l’avatar de l’utilisateur. Ainsi, si certaines marques de mode ont pu exploiter le potentiel du métavers en fournissant aux utilisateurs des wearables numériques, les marques de beauté peuvent, dans une certaine mesure, faire de même.

En fait, une étude menée par Accenture a révélé que 42% de la Gen X et 23% des baby-boomers étaient intéressés par des vêtements virtuels tels que du maquillage ou des coiffures pouvant être portés par leurs avatars. Ils étaient également prêts à essayer ces looks à travers des filtres de réalité augmentée. C’est une évidence quand on sait que les consommateurs passent beaucoup de temps dans des mondes virtuels. Leur identité numérique devient aussi importante que leur identité réelle. Il existe donc de grandes possibilités pour l’industrie de la beauté de répondre aux besoins de ces consommateurs.

Les marques peuvent présenter le métavers à leurs nouveaux consommateurs et rejoindre les beauty moguls y étant déjà

Le secteur de la beauté pourrait bénéficier des outils et des capacités du métavers pour créer de nouvelles expériences pour les clients. Les marques peuvent présenter le metaverse à leurs nouveaux consommateurs en utilisant le shopping virtuel et les expériences personnalisées. Elles peuvent organiser des événements et des jeux en direct dans les métavers, ou créer des recommandations personnalisées et des essais virtuels, tout en gardant à l’esprit leurs objectifs et leur public cible.

Affiner la connexion des consommateurs entre le virtuel et la vie réelle dans le secteur de la beauté

Dans ce monde de plus en plus connecté, l’interaction virtuelle fait partie de la vie quotidienne des gens. Le secteur de la beauté ne fait pas exception. Les clients recherchent des expériences en ligne plus intégrées et les marques doivent trouver des moyens de rendre le métavers plus attrayant pour les acheteurs, les marques et les détaillants. Cela ouvre donc de nouvelles possibilités aux marques, aux entreprises et aux utilisateurs pour vendre et livrer des produits directement aux avatars, par exemple. Les marques peuvent vendre leurs produits directement à l’avatar, car l’avenir du commerce de détail se développe autour du métavers. Cette extension de la vie réelle est appelée à créer de nouvelles voies et de nouveaux canaux pour toutes sortes de produits et de services.

L’industrie de la beauté est déjà au sommet, mais une présence dans le métavers rend les choses encore plus intéressantes

Selon Zion Market Research, le marché mondial des cosmétiques devrait représenter 863 milliards de dollars d’ici 2024. Cela prouve déjà à quel point l’industrie de la beauté est puissante. Néanmoins, une présence métavers pourrait rendre les choses encore meilleures. Dans ce but, les marques peuvent chercher à renforcer leur présence dans le métavers avec de nouveaux partenariats. Ces partenariats peuvent permettre de réunir un grand nombre de compétences et de technologies, tout en explorant et en défiant l’évolution rapide des technologies. L’établissement de partenariats peut impliquer de faire appel à des experts externes du métavers, tels que METAV.RS.

Estée Lauder, par exemple, a établi un partenariat avec l’artiste du métavers Alex Box. Il en a résulté un wearable NFT pour la Decentraland Fashion Week afin d’engager les utilisateurs.

Quelques activations métavers par des marques de beauté

Certaines marques de luxe ont déjà proposé d’étonnantes expériences de NFT dans les espaces de métavers et de jeux. Voici quelques activations de métavers par des marques de beauté :

Dior Beauty

Dior Beauty a créé, en tant qu’activation métavers, un minivers dans les tons de son image de marque. Les utilisateurs peuvent y créer un avatar personnalisé et s’immerger dans ce monde hors du commun construit pour eux. Outre cette activation, Dior Beauty a collaboré en 2021 avec Zepeto pour donner vie à 9 avatars conçus par Peter Philips, le directeur de l’image de cette marque de maquillage. Ces neuf avatars devaient présenter une nouvelle collection de looks beauté uniques.

Dior-Beauty-metaverse-activations

Le monde virtuel de Dior Beauty

Too Faced

Cette marque fait partie du groupe Estée Lauder. Too Faced, qui met en scène des ours en peluche, des princesses et des caramels, a lancé une expérience numérique originale. Ce monde créé par le fondateur Jerrod dépeint une expérience de shopping unique à 360° que les utilisateurs ne manqueront pas d’apprécier. Ce monde virtuel au design étonnant mêle jeux pour gagner des codes de bons d’achat, courses dans le jardin, interaction avec les mascottes tout en découvrant les dernières nouveautés, ainsi que le shopping avec ses besties !

Estee-Lauder-Too-Faced-metaverse-activations-beauté-métavers

L’expérience métavers de shopping de la marque Too Faced

Jo Malone

Celui-ci a développé une véritable expérience sensorielle et visuelle qui permet à l’utilisateur de choisir le produit qui lui plaît le plus. Ils peuvent naviguer dans un appartement londonien rempli de produits Jo Malone. Les utilisateurs peuvent survoler les parfums et les crèmes hydratantes emblématiques de la marque, ou même les bougies, dans le coin baignoire ou se perdre dans toute l’exposition d’art qui entoure la salle de bain.
Jo-malone-beauty-metaverse-activations-beauté-métavers

Maison de ville de Jo malone beauty

 

La présence de l’industrie de la beauté sur le métavers ne cesse de croître. À mesure que l’espace numérique évolue, il demeure important pour les marques de trouver des moyens intelligents et pertinents de se connecter avec leurs clients. Si les marques de produits de beauté veulent rester pertinentes dans le monde moderne, elles doivent commencer par s’intéresser sérieusement aux espaces numériques. METAV.RS a développé une suite d’outils qui permettent aux marques de produits de beauté d’entrer dans ce nouvel espace, afin qu’elles puissent amener leurs produits et leurs messages là où ils sont nécessaires et entrer en contact avec les consommateurs à un niveau plus profond que jamais.

Pour en savoir plus sur l’impact du Web3 sur l’industrie de la beauté, lisez COMMENT LES NFTS CHANGENT L’INDUSTRIE DE LA BEAUTÉ

Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc  ENTERING IN THE WEB 3.0 – A GUIDE FOR LUXURY FASHION IN THE METAVERSE