3 étapes pour faire évoluer votre marque du Web2 au Web3

Si le Web3 se développe aussi rapidement, cela signifie quelque chose pour toute marque du Web2. Ce prochain niveau du web apporte des transformations, des évolutions d’usages mais surtout des remises en question. S’il est indispensable pour une entreprise de s’intéresser aux nouvelles technologies, il va de soi que toutes les entreprises ne devront pas répondre à cet appel. Il s’agira surtout, pour les marques souhaitant se lancer, d’y aller pas à pas, en tenant compte des changements opérés au sein du web au fil du temps.

Du Web 1.0, Web2 (Web 2.0) au Web3

Web-evolution-METAV.RS

Dès les premiers jours du web 1.0, les sites web étaient au départ de simples pages statiques créées par des développeurs. Des outils comme les listes de diffusion et les forums étaient utilisés pour partager du contenu et communiquer avec les gens. Au début des années 2000, les sites de médias sociaux comme MySpace ont gagné en popularité en tant que moyen pour les gens d’interagir avec les autres. L’essor du web mobile a permis à ces sites de devenir encore plus populaires au cours de cette décennie. Cependant, avec le Web2, les utilisateurs ont été de plus en plus centralisés dans ces grands sites web qui collectent des données à des fins lucratives plutôt que pour élaborer de meilleures stratégies d’expérience utilisateur.

À l’origine, le Web a été conçu pour que les gens apportent de la valeur aux autres. Cependant, les entreprises ont fini par en tirer parti en aidant les utilisateurs en échange de leurs informations. Le problème est que ces entreprises ont le pouvoir de monétiser ces données sans l’autorisation de leurs propriétaires, ce qui entraîne une perte pour les consommateurs. Pendant un certain temps, on a eu l’impression que l’internet devenait de plus en plus petit. Avec les plateformes centralisées, le web ouvert est passé à l’arrière-plan. Les plateformes centralisées telles que Google et Facebook possèdent une grande partie des données des utilisateurs, ce qui signifie que le fondement du Web2 réside dans la centralisation et la privation des utilisateurs de leurs informations, données et vie privée.

Cependant, le Web3 est là pour changer cette dynamique. Avec le Web3, nous assistons à la métaversification de l’internet : les sites de médias sociaux, les services de streaming et les plateformes de blogs sont tous devenus omniprésents dans la vie quotidienne des utilisateurs. Il s’agit non seulement de la nouvelle ère du web, mais aussi d’une évolution dans la façon dont les informations sont partagées et dont les gens se connectent les uns aux autres. Web3 ouvre la voie à la décentralisation, où les données des utilisateurs ne sont plus la propriété des grandes entreprises.

La valeur ajoutée du Web3 dans une marque Web2

Web3 est différent de Web2 en ce qu’il est décentralisé. Au lieu que les entreprises possèdent les données des utilisateurs et les utilisent à leurs propres fins, une blockchain est utilisée pour les garder sécurisées et cryptées, ce qui signifie que personne ne peut y accéder. Dans le Web3, non seulement le marketing doit être différent, mais le modèle commercial d’une marque du Web2 l’est également. Web3 garantit que les données des utilisateurs ne tombent pas entre les mains d’entreprises cupides et permet aux utilisateurs de participer à un écosystème sans compromettre leurs informations personnelles ou leur vie privée. Il n’y a pas d’entité centrale qui contrôle et les gens peuvent participer à un écosystème qui leur permet de gagner de l’argent.

De plus, ce web décentralisé a changé beaucoup de choses pour le mieux. Web3 donne la possibilité d’apporter la transparence et la communauté dans n’importe quelle marque du Web2. Avec l’intégration des actifs numériques, l’expérience utilisateur est améliorée grâce aux produits et services. Certains des plus grands acteurs de la technologie actuelle développant également des DApps et des DAOs, il est possible de voir davantage d’innovations et d’opportunités dans cet espace également.

Cependant, la décentralisation ne se limite pas à l’open source. Voici les quatre valeurs clés qui permettent d’améliorer l’expérience d’achat des consommateurs au-delà du jardin clos de l’Internet traditionnel.

L’économie du créateur Web3 pour une marque du Web2

Le Web3 porte la propriété à un autre niveau et supprime les intermédiaires. Il ne s’agit plus seulement d’argent. Il transforme la façon dont les gens travaillent et sont récompensés, créent et développent des marques, construisent des communautés, etc. Chaque joueur ou créateur contribue au succès global d’un jeu d’une manière gagnant-gagnant. Les développeurs peuvent utiliser la technologie blockchain pour créer réellement de nouveaux types de jeux, alimentés par les joueurs de la communauté. Les joueurs peuvent se transformer en créateurs et personnaliser ou construire leurs actifs numériques tandis que les premiers créateurs peuvent profiter de ce qui a été créé, l’échanger et le vendre de manière sécurisée. C’est un moyen pour les utilisateurs d’avoir un meilleur contrôle sur les créations.

Exploiter la valeur de la communauté

Avec Web3, l’exploitation de la valeur communautaire peut se faire par le biais d’applications décentralisées (DApps) ou d’organisations autonomes décentralisées (DAOs). Web3 a le pouvoir de fédérer des communautés, de les créer. Les familiers du Web3 seront plus enclins à se tourner vers les marques qui proposent des collections ou des expériences dans cette nouvelle ère du web. Les marques du Web2 peuvent fédérer leurs communautés en apportant des expériences uniques autour de leurs services et produits. Grâce à l’actif virtuel, les marques peuvent susciter davantage d’interactions entre les membres des communautés, car ils échangeront entre eux sur les nouveautés. Web3 rapprochera une marque de ses utilisateurs grâce à la confidentialité de leurs données. Les utilisateurs peuvent alors être autonomes et créer une valeur durable d’une marque du Web2 dans le Web3.

Dans le monde numérique des jeux, les marques ont tout à gagner à s’engager auprès de leurs communautés. Il existe également des défis et des obstacles, car les amateurs de jeux utilisent de plus en plus de canaux et d’appareils pour jouer.

L’interopérabilité pour une marque du Web2 dans le Web3

La décentralisation est un changement fondamental dans l’écosystème Web3. Dans le Web3, les identités privées n’ont plus d’importance. Chaque utilisateur peut obtenir un jeton d’identité et avoir besoin d’un actif pour avoir une présence métavers dans de multiples plateformes, y compris toute l’économie qui l’entoure. Il ne s’agit pas seulement d’une croissance de la valeur, mais aussi d’une interopérabilité.

Gaming Finance

Les jeux sont l’un des segments les plus importants et à la croissance la plus rapide du marché du Web3 en général. Mais les joueurs ont toujours été au bas de la pyramide en termes de récompenses financières. Avec les modèles de financement décentralisés dans les jeux-vidéo (GameFi), la mission du Web3 est de tirer parti de la technologie NFT pour créer des jeux que les gens vont aimer et effectuer des transactions sur la blockchain, permettant aux joueurs de s’engager dans des jeux pour le plaisir ou pour l’argent, en gagnant des jetons pour leur temps et leurs efforts. Cette nouvelle génération de Web fournit aux utilisateurs des mécanismes de gain par le biais d’actifs numériques, les amenant à gagner tout en jouant. Il constitue un argument commercial attrayant et convaincant pour les actifs numériques : La valeur ajoutée du Web3 pour une marque du Web2 par le biais de la GameFi.

Comme les utilisateurs deviennent leurs propres générateurs de contenu, nous pouvons nous attendre à un flot de nouvelles idées et inventions. Dans le même temps, l’essor de la GameFi alimente une diversification accrue, certains biens virtuels commençant à remplacer les biens matériels en tant qu’investissements. Il en résulte une évolution vers une économie plus ouverte et dynamique, créée et soutenue par des créateurs au cœur d’un écosystème fondé sur la confiance et la transparence. Pour citer les jeux métavers les plus réussis reposant sur le mécanisme Play-to-earn, nous avons Decentraland, the Sandbox, Axie Infinity.

Decentraland-Guide-Web3-Web2-brand-marque

Le jeu métavers Decentraland

3 étapes pour entrer dans le Web3 pour une marque du Web2

Le Web3 n’est pas une révolution mais une évolution. C’est pourquoi les marques doivent intégrer la transparence et la communauté dès le départ. Cependant, le chemin vers le Web3 n’est pas si simple. Voici 3 étapes pour qu’une marque du Web2 puisse commencer son voyage vers le Web3 :

  • Connaître les bases du Web3

Il est important d’avoir un minimum de compréhension du Web3. Chaque marque doit également être consciente de certaines lacunes du Web3 et en faire une force. Un écosystème numérique construit sur le Web3 doit répondre aux besoins des utilisateurs et surmonter les obstacles qui s’y opposent. Cela nécessite de repenser l’infrastructure, d’opérer un changement. L’opération « Merge » de la blockchain Ethereum, par exemple, a permis à la blockchain de consommer 99% d’énergie en moins que ce que nécessitaient ses précédentes transactions. Cela signifie que les gas fees seront fondamentalement inférieurs à ce qu’ils étaient par le passé. Il est important d’avancer en douceur et de construire une stratégie Web3 car toutes les marques n’auront pas besoin de cette transition. Il est également pertinent de rejoindre une DAO pour savoir comment elle fonctionne avant de s’engager dans des activités Web3.

  • Apprendre à faciliter les processus

S’engager dans cette transition, c’est s’assurer que les consommateurs sont à bord et ne ressentiront pas une grande différence entre les approches du Web2 et duWeb3. Il est également nécessaire de mettre en place des tutoriels en interne et pour les consommateurs, afin d’améliorer la facilité d’utilisation des composants Web3, en créant une plateforme d’interface intuitive et conviviale. Les marques de mode ou de détail de luxe peuvent s’appuyer sur METAV.RS pour faciliter cette transition.

  • Combiner Web2 et Web3 grâce aux réseaux sociaux

Twitter est l’une des meilleures combinaisons pour combiner Web2 et Web3. Instagram est sur le point d’intégrer les NFT à sa plateforme. Il n’est donc pas nécessaire de quitter l’un pour aller vers l’autre. Web2 et Web3 doivent être utilisés simultanément pour qu’une marque ait plus de sens. Par ailleurs, le Web3 et les métavers vont surtout changer les métiers du marketing et de la communication et ouvrir la voie à des titres tels que gestionnaire de communauté NFT, rédacteur de contenu ou même stratège en gamification.

 

Le Web3 au service du Web2 est ce qui nous mène au Web3. Le monde du Web3 peut être difficile pour ceux qui voient la puissance de la révolution blockchain et savent que le Web3 est l’avenir. Les grandes entreprises technologiques des mondes du Web2 et du Web3 s’entraident pour se préparer à se rencontrer dans cet entre-deux appelé Web3 et à tirer parti de ce qu’il est possible d’avoir. Le Web3 soulève la responsabilité de rendre le monde numérique plus juste, plus transparent et accessible à tous. Mais le Web3 est-il suffisamment mature pour accueillir toutes les marques qui voudront tenter l’expérience ?

Pour en savoir plus sur les outils Web3 permettant d’impliquer les utilisateurs et d’améliorer leur expérience d’achat, lisez COMMENT LES NFT EN RÉALITÉ AUGMENTÉE RENFORCENT LA FIDÉLITÉ À LA MARQUE

Ou téléchargez notre livre blanc  ENTERING IN THE WEB 3.0 – A GUIDE FOR LUXURY FASHION IN