4 façons des NFT de transformer la mode

L’essor de la blockchain et des NFT est en train de remodeler les interactions qu’ont les utilisateurs avec des industries comme la mode. C’est un pas progressif et ce, dans la bonne direction. Il existe de nombreuses manières des NFT de réinventer la consommation de la mode, à la fois sur le numérique et dans le monde physique. Voyons quatre façons des NFT de transformer la mode et comment ils modifient le mode de consommation des utilisateurs.

De quelle manière les NFT transforment la mode

Si un NFT (Jeton non-fongible) peut être considéré comme un actif numérique unique certifié et authentifié par le système de vérification collectif qu’est la Blockchain, cela signifie qu’il peut être appliqué à de multiples industries, celle de la mode en particulier.

Les NFT ont certainement fait la différence dans le secteur de la mode. En permettant aux clients, aux créateurs et aux détaillants d’échanger des informations et des actifs sur des plates-formes à la fois transparentes et sécurisées, les NFT sont sur le point de transformer le secteur de la mode en profondeur.

Le besoin croissant de propriété et d’authenticité dans la mode

Les applications potentielles des assets digitaux dans la Digital Fashion fonctionnent comme les NFT réels : ils peuvent être utilisés pour éviter la contrefaçon et la réplication, et garantissent le maintien de l’originalité d’un produit numérique. L’importance de maintenir l’intégrité des données de l’article (telles que le design, les matériaux, etc.) augmente au fur et à mesure que les consommateurs de Fashion deviennent moins liés à des marques spécifiques et achètent souvent auprès d’entreprises de fast-fashion.

En ce qui concerne les NFT, les choses sont passées à un tout autre niveau. Ce qui était autrefois un domaine de niche est devenu une priorité absolue pour de nombreuses marques qui tentent de se frayer un chemin à travers la vague de contrefaçon qui déferle sur le monde. L’industrie de la mode ayant été la cible d’innombrables contrefaçons, les NFT sont venus prouver l’authenticité des œuvres. Le NFT est bénéfique pour la marque qui déjoue la contrefaçon grâce au certificat d’authenticité, et pour le consommateur qui est sûr du produit acheté.

Need-for-ownership-and-authenticity-NFTs-Fashion-reshaping-mode-NFT

Les NFT permettent aux industries de la mode d’éviter la contrefaçon

Les NFT comme alternative à la surconsommation dans le secteur de la mode

L’évolution vers le Web3 posera des problèmes en termes de durabilité. Le monde des cryptomonnaies aspire à être plus écologique pour ce qui est des émissions de gaz à effet de serre. Il existe donc de nombreuses possibilités pour les marques de réinventer la consommation de produits en offrant des expériences différentes à leurs consommateurs, que ce soit dans le métavers ou dans la vie réelle.

Les NFT sont en train de remodeler la mode. Ils sont aussi un moyen pour les marques d’innover et d’inciter leurs utilisateurs à consommer la mode de manière écologique. Récemment, la marque Levi’s® a réussi ce défi et a proposé à ses consommateurs une campagne NFT remarquable. Levi’s® a lancé une version haut de gamme de son nouveau 501® Original, fabriquée à partir de matériaux recyclables et organiques. Le Levi’s 501® NFT se distingue comme la première série de jeans Levi’s avec une garantie à vie grâce au NFT.

La marque a procédé à un concours pour offrir à ses consommateurs 10 unités de cette série. Ceux qui possèdent ces NFT pourront faire réparer leurs jeans à vie dans le Levi’s® Store situé sur les Champs-Elysées à Paris. Cette action remarquable de Levi’s met en avant sa valeur : la longévité, ladite marque étant réputée pour la durabilité de ses produits. En plus de cela, se retrouve le branding à travers un drop de 501® Originals Trading Cards NFT mettant en vedette Naomi Osaka. Il s’agit d’une collection unique et exclusive de cartes à collectionner signées par la célèbre joueuse de tennis, qui sera lancée le #501Day.

Levi's®NFT-alternative-to-the-overconsumption-NFTs-Fashion-reshaping-mode-NFT

Le NFT Levi’s 501®

Une consommation engagée avec les NFT

Les NFT dans la mode ont d’autres objectifs que de faire acheter les produits de la marque. Parfois, il s’agit simplement pour la marque de défendre ou de soutenir une cause en vendant ses NFT. Il s’agit d’avoir un impact positif, non pas au service de la marque ou des utilisateurs, mais d’une plus grande cause.

Gucci par exemple a mis comme premier et unique jeton, un format vidéo NFT artistique durant le mois de juin 2021. Cette vidéo NFT avait pour titre Proof of Sovereignty : Une vente NFT curée par Lady PheOnix. Ce court-métrage présentant l’univers onirique de la collection Aria et portant la signature de la marque Gucci a été vendu pour 25 000 dollars. Tous les bénéfices de cette NFT ont été reversés à l’Unicef USA. L’objectif était de soutenir Covax, une initiative qui favorise l’accès aux vaccins anti-covid au niveau international. En effet, Gucci s’est montré à ses consommateurs comme une marque engagée, le tout à moindre coût, cela en faisant un teasing de sa collection Aria.

Adidas a fait de même grâce à sa collaboration avec Prada. Le projet a vendu 300 NFT frappés sur la blockchain Polygon et les bénéfices ont été partagés entre les participants et Slow factory, une structure à but non lucratif luttant pour le climat et les inégalités sociales. Cette façon de consommer la mode prouve que les NFT sont en train de remodeler la mode.

Lady PheOnix-NFTs-Fashion-reshaping-mode

@LadyPheOnix

Les NFT comme alternative à la surproduction dans la mode

La vente de NFT présente des avantages, notamment pour la marque. C’est un moyen d’éviter le gaspillage et de réguler la surproduction. La fabrication d’un seul vêtement nécessite une quantité énorme de ressources : extraction des matériaux, raffinage des ressources naturelles, coûts de logistique et de transport, marketing, etc. Cela représente un investissement considérable qui peut entraîner un gaspillage et une catastrophe écologique en cas d’invendus. Les vêtements virtuels, en revanche, ne nécessitent pas autant de ressources, mais rapportent presque autant de bénéfices.

La production de vêtements numériques semble plus durable que son équivalent physique. Elle représente 97 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins, avec beaucoup moins de déchets, une économie de 3 300 litres d’eau, bref, moins de pollution. Le passage à la mode numérique donne aux marques la possibilité de réduire leur empreinte carbone de 30%.

En outre, les avantages en termes de consommation et de durabilité de la Digital Fashion sont variés. Les marques ont la possibilité de construire leurs NFT sur une blockchain moins gourmande en énergie, comme Tezos ou Polygon. De cette manière, elles peuvent prouver qu’elles sont conscientes de leur impact écologique sur le numérique et optimiser leur empreinte carbone. Dans la même veine que les jumeaux virtuels pour les produits physiques, il est possible que les vêtements numériques jouent le rôle d’articles réels dans le but de réduire l’utilisation des ressources naturelles. Par exemple, ils pourraient être utilisés à la place de vêtements réels dans le cadre d’une campagne purement numérique ou pour des phases de test.

Par exemple, DressX réinvente la consommation de mode multi-marques pour le public par le biais de vêtements numériques et d’objets de collection.

alternative-to-the-overproduction-NFTs Fashion-reshaping-mode

©DressX/The Fabricant wearables

 

Web3 représente pour les marques une voie vers des projets plus durables. Alors que les fonds collectés par la vente de NFTs permettront de préserver l’écosystème, les marques de mode peuvent renforcer leur approche du Métavers et des NFTs. Avec l’aide de METAV.RS, les marques de mode peuvent se réinventer avec la 3D, la réalité augmentée et les NFT.

Pour en savoir plus sur les NFT dans la mode, lisez LES NFT DANS LA FASHION LUXE – 5 LEVIERS D’ACTIVATION DE MARQUE

Ou téléchargez notre white paper ENTERING IN THE WEB 3.0 – A GUIDE FOR LUXURY FASHION IN THE METAVERSE