Pourquoi privilégier les NFT 3D ?

Que ce soit à travers la collection Beeple vendu à 69,3 millions de dollars, ou encore les Cryptopunks, les Cryptokitties et plus récemment les Trendy Tigers qui propose de la 3D, il est à la porté de tous de saisir la popularité grandissante des NFT. C’est pour cette raison que nombreuses marques ont d’ores et déjà l’intention de s’implanter dans ce paysage cryptographique, où la valeur d’un bien numérique est vérifiée, certifiée et incontestable. Si le secteur des NFT a de plus en plus le vent en poupe, il faut surtout porter une plus grande attention au format de NFT le plus en vogue, précisément celui qui s’insère davantage dans l’ère numérique actuelle : la 3D. 

La 3D – Le format idéal pour vos NFT

Le métaverse fait parler de lui depuis peu, et met sur un piédestal la 3D et la réalité virtuelle dans toute sa splendeur. Si le métaverse est caractéristique d’un présent et futur très proche, il en résulte pour les marques qu’il faudra optimiser leurs créations en matière de NFT, notamment en privilégiant surtout le format 3D. La 3D se révèle finalement comme « LE » format par excellence à adopter pour les créations NFT de marque, en ceci que ce format permettra de toute manière une représentation plus fidèle, plus tangible, plus dans les détails, de ce qu’on veut offrir à son consommateur.

Des NFTs plus interactifs grâce à la 3D

Pour les années à venir, il est important de se représenter des interactions plus ancrées dans le monde virtuel. Le métaverse selon Mark Zuckerberg occupera une place considérable dans la construction des liens sociaux, ce qui tendra à vulgariser plus qu’elle ne l’est déjà, la Réalité Virtuelle. Les casques VR déjà fortement commercialisés changent d’ores et déjà d’usage. On n’est plus sur des accessoires purement ludiques, proposant des jeux vidéo en Réalité Virtuelle, on est aussi, sinon plus, sur des expériences visuelles plus ordinaires. L’utilisateur à travers son casque VR peut tout simplement se retrouver dans des univers plus terre à terre (une ville comme New York par exemple), ou dans un musée ou une bibliothèque virtuelle. L’idée de musée virtuel est dans ce contexte très révélateur, en ceci qu’on s’imagine vite un musée dédié aux NFT artistiques par exemple, une sorte d’espace web où chacun, muni de son casque VR peut apprécier une oeuvre d’art, une réalisation 3D d’un NFT.

Un exemple de NFT en 3D

METAV.RS a réalisé au début de l’année 2022 un sold out de sa toute première collection Genesis Elements Avatars NFT. C’était un exemple de la puissance des NFT 3D. En plus de mélanger les Elements Avatars dans la réalité augmentée, ces NFT représentaient une sorte de pont entre la réalité et le métavers, et permettaient à celui qui les possédait de faire partie du cercle fermé des détenteurs de ces NFTs tout en bénéficiant de nombreux avantages. Les NFT 3D sont toujours « La » façon de faire des NFT, tant en termes de format numérique que de contenu. Ce type de NFT enrichit profondément l’expérience de l’utilisateur et lui donne la possibilité d’interagir avec son avatar, tant dans le métavers que dans le monde réel grâce à la réalité augmentée. METAV.RS a désormais dédié son offre aux marques et aux détaillants de mode, afin de permettre la création d’expériences métavers exceptionnelles et de qualité.

3D-NFT-Ammë-parading-SaltyClassicLangur-metav.rs

Un 3D Element Avatar NFT défilant

Une expérience virtuelle enrichie grâce à la 3D

La 3D a une capacité d’immersion indubitablement supérieure à la 2D. Un NFT conçu en 3D est manipulable, presque palpable et prolonge l’expérience virtuelle de son utilisateur ou détenteur. Ce type de NFT donne l’occasion à la marque qui le conçoit, d’impressionner son utilisateur final. Une réalisation 3D de très bonne qualité intensifiera d’autant plus le besoin du consommateur de se doter du NFT en question, en ceci qu’il aura en face de lui un produit tellement attractif visuellement, qu’il éprouvera naturellement le besoin de l’avoir en sa possession. Un NFT reste un produit, et un produit se doit d’être attractif aux yeux de ses consommateurs pour mieux se vendre.

Dépasser les limites de la 2D

Le problème d’une oeuvre NFT en 2D est qu’elle ne propose qu’un plan fixe. Il n’est pas possible de la visualiser sous tous les angles, de se la représenter en bonne et due forme. La création d’un NFT en 3D résout cet écueil. Quoi de plus vivant, de plus interactif, que la possibilité de pouvoir contempler un objet virtuel sous toutes ses coutures grâce au format 3D ? C’est le cas de la marque Nike, qui à travers sa sélection de sneakers NFT, a offert la possibilité à ses utilisateurs d’essayer les chaussures virtuelles grâce à la Réalité Augmentée. La 3D couplée à la Réalité Augmentée va rendre possible une expérience plus vivante du NFT acheté.

En plus de pouvoir essayer le produit virtuellement, l’utilisateur peut tout aussi intégrer ce NFT dans un jeu vidéo en ligne. Dans ce cas de figure et surtout grâce à la singularité du NFT acquis, le joueur peut faire porter à son avatar Fortnite par exemple, une paire de sneakers virtuelle et unique Nike. C’est un signe d’exclusivité, de richesse, de fierté. Ce paradigme est malheureusement beaucoup moins réalisable avec des NFT conçus sous format 2D. Un autre réel avantage de la 3D sur la 2D en termes de NFT est aussi la possibilité avec la 3D d’obtenir une multitude d’images en 2D. Le format 3D facilite finalement l’obtention d’une myriade d’images en 2D sous plusieurs plans, ce qu’il n’est pas possible de faire inversement avec une réalisation en 2D.

 

Pour en savoir plus sur les NFT et comment les avatars NFT sont devenus si populaires, lisez POURQUOI TOUT LE MONDE AIME L’AVATAR NFT ?